//

L’importance des grands-parents dans la vie des petits-enfants

Les grands-parents occupent habituellement une place importante dans la vie de leurs petits-enfants. Mais quels rôles ont-ils? Avec le brouhaha de la vie quotidienne, les parents ont parfois de la difficulté à fournir toute l’attention voulue à leurs enfants. Comme les grands-parents ont généralement plus de disponibilité, ils peuvent accorder du temps de qualité à leurs petits-enfants. À leur grand bonheur, ils peuvent replonger dans le merveilleux monde de l’enfance sans avoir l’obligation de faire de la discipline ou d’imposer des limites. Ils offrent un amour inconditionnel, une présence réelle et un regard admiratif à leurs petits-enfants. Pour ces derniers, une relation significative avec leurs grands-parents offre des bénéfices majeurs. Effectivement, il a été démontré que le développement de liens significatifs et valorisant avec des adultes autres que leurs parents permet aux enfants d’acquérir davantage de confiance.

Mais qu’en est-il des grands-parents qui aimeraient avoir des liens privilégiés avec leurs petits-enfants, mais dont les parents s’y opposent? Selon l’article 611 du Code civil du Québec, « les père et mère ne peuvent sans motifs graves faire obstacle aux relations personnelles de l’enfant avec ses grands-parents. À défaut d’accord entre les parties, les modalités de ces relations sont réglées par le tribunal ». Le but de cet article du Code civil est de permettre aux petits-enfants de connaître leurs grands-parents et ainsi, développer des liens significatifs et affectifs. Les conflits mineurs entre les parents et les grands-parents ne sont donc pas un obstacle à des contacts avec les petits-enfants.

Néanmoins, nous savons tous que ces démarches juridiques sont coûteuses et très exigeantes émotionnellement. C’est pourquoi la médiation préventive est une alternative intéressante. À l’aide d’un professionnel neutre et impartial, les grands-parents, qui n’ont pas accès à leurs petits-enfants, peuvent rencontrer leurs enfants pour en discuter. C’est un espace privilégié pour que chacune des parties puisse s’exprimer librement, respectueusement et d’un commun accord, afin de trouver des modalités appropriées et sur mesure plutôt que se voir fixer unilatéralement des droits d’accès par un juge.

Alors, pourquoi ne pas régler votre différend par le biais de la médiation préventive?

Comments are closed.